La voix jurassienne sera-t-elle entendue à Berne?

ParlementOn dit souvent que les voix jurassiennes s'annulent à Berne. Avec sa nouvelle députation - 2 socialistes, 1 PDC et 1UDC - comment le canton va-t-il se comporter sous la coupole?

L’analyse de Florent Quiquerez

Il faut être clair, avec Jean-Claude Rennwald et Dominique Baettig, les voix jurassiennes continueront de s’annuler au Conseil national. D’ailleurs, la chambre du peuple se réveille ce matin fortement polarisée, et clairement à droite. La gauche, les verts et le PDC totalise 95 sièges, incapables de faire seuls une majorité.

Les voix jurassiennes iront donc renforcer cette polarisation. Pour les compromis, il faudra repasser.

Au Conseil des Etats, la donne est tout autre. Avec Anne Seydoux et Claude Hêche, les élus jurassiens devraient souvent se retrouver sur les mêmes sujets. Entre un socialiste modéré, pragmatique et une démocrate chrétienne du centre gauche, la distance est faible. Dans cette chambre haute ou le Jura est aussi puissant que Zurich ou Berne, la voix jurassienne comptera... et elle comptera double. /fq

Partager
Link
Météo