Les francophones sont en fête

Le Sommet de la Francophonie débute vendredi à Montreux. Trois mille invités de septante Etats différents y participent. Le Jura s'y associe également, à sa manière. La Fédération Interjurassienne de Coopération et de Développement, en collaboration avec ses homologues des autres cantons romands, s’offre une vitrine au Village de la Francophonie.
 
Mais le Jura célèbre aussi la francophonie au travers d’un spectacle. Avant d’être joué samedi à Montreux, MixMuzik a fait un passage jeudi par Vicques et sera à voir vendredi à Saignelégier. Ce concert se veut le reflet des accords de coopération qui lient trois régions francophones : le canton du Jura, la Communauté française de Belgique et le Québec.
 
Depuis quelques jours, on parle donc beaucoup du français et de son état de santé dans le monde. Beaucoup sont nostalgiques des XVIIe et XVIIIe siècles, heures de gloire de la langue de Molière, parlé dans toutes les cours d’Europe par les rois et reines. L’idée généralement répandue est que l’âge d’or du français est derrière lui. Et bien pas du tout. Pour le linguiste Andres Kristol, professeur à l’Université de Neuchâtel, l’âge d’or, c’est maintenant. /iqu + ebr
Partager
Link
Météo