Un ordre du jour chargé pour la 1ère séance de l'année du Parlement jurassien

Près d’une cinquantaine de points à l’ordre du jour dont une vingtaine de motions et autres postulats…C’est à une véritable séance marathon que sont conviés demain les députés jurassiens pour la première de 2008. Le plénum qui entre dans sa 2e année de législature sera présidé par le démocrate-chrétien François Xavier Boillat. Les sujets de discussion ne vont pas manquer d’autant plus que le Gouvernement rejette une dizaine de propositions émanant des groupes parlementaires.

Pas de texte de loi, ni de crédit à voter, mais les débats ne devraient pas manquer autour des différentes interventions qui seront soumises aux députés. Nos élus devront notamment se pencher sur cette motion issue d’un groupe de concertation interpartis. Elle souhaite proposer un contrat d’association avec la ville de Bienne. En fait, elle demande au Gouvernement de créer par anticipation une plate-forme de discussion interne afin de dessiner les contours d'un contrat de coopération politique, économique et culturel avec la ville de Bienne, tout cela dans le cas de la création d'une nouvelle entité cantonale à six districts jurassiens. L’exécutif a d’ores et déjà informé les députés qu’il acceptera ce texte, mais uniquement sous la forme d’un postulat moins contraignant alors que l’on attend cette année le rapport de l’Assemblée Interjurassienne sur cette question d’un nouveau canton.

Autre sujet important, il concerne la prise en charge des frais de remplacement pour mandat politique des enseignants jurassiens. Une motion du groupe PDC demande que l’exécutif fasse en sorte que ces frais de remplacement soient pris en charge exclusivement par les enseignants qui ont un mandat de député, histoire de respecter l’égalité de traitement avec les autres élus au Parlement. Le Gouvernement propose d’accepter la motion, ce que rejettent les enseignants qui souhaitent sa transformation en postulat pour de nombreuses raisons. Ils estiment notamment que les économies escomptées ne seraient pas si importantes et que la mesure créerait une inégalité entre enseignants.

La séance du parlement jurassien débute demain matin à 8h30. Ne manquez pas les questions orales retransmises sur cette antenne. Vous pouvez également suivre l’intégralité de la séance sur rfj.ch

Partager
Link
Météo