Braconnage d’une ampleur jamais vue dans le Jura

Deux Francs-Montagnards ont été appréhendés mercredi soir par le garde du district et la police cantonale. Les deux hommes sont suspectés d'avoir abattu un chevreuil en dehors de la période autorisée. Mais cette affaire va plus loin. Après une nuit d'interrogatoire, l'un des deux suspects, le frère du garde auxiliaire, a reconnu avoir tiré ce chevreuil dans la région de Saignelégier. L'auteur du tir possède une patente de chasse française mais pas de permis jurassien. En perquisitionnant au domicile du prévenu, les enquêteurs ont découvert des armes prohibées, de la viande et des trophées. Le prévenu a reconnu avoir abattu environ 50 chevreuils et chamois depuis l'année 2000. Le garde auxiliaire impliqué dans cette affaire a été immédiatement suspendu de sa fonction, jusqu'à conclusion de l'enquête judiciaire. Christophe Noel, repsonsable cantonal de la faune sera en direct dans Jurasoir. /lbe
Partager
Link
Météo