Un atelier de cuisine moléculaire à la FRI

Barbe à papa de foie gras, popcorns de tomates ou pâte de fruit glacé à l’azote liquide. Les cuisines de la Fondation Rurale Interjurassienne ont pris des airs de laboratoire lundi soir.
 
Le chef Pascal Aubert, de la Clinique du Noirmont, est venu présenter quelques-unes de ses créations de cuisine moléculaire. Les participantes à ce cours ont pu observer les différentes techniques et apprécier des textures étonnantes.
 
Mais si la cuisine moléculaire est à mi-chemin entre science et art culinaire, les produits du terroir n’ont pas été oubliés pour autant. Un espumas de saucisse d’Ajoie a notamment été confectionné. Car pour le jeune chef, il est intéressant d’appliquer ces techniques à une cuisine plus traditionnelle. /iqu
Partager
Link
Météo