Quine, double-quine... fiasco.

Les lotos ne font plus recettes dans la région. Leur nombre n’a fait que diminuer depuis 2007, que ce soit en Ajoie, dans la vallée de Delémont ou aux Franches-Montagnes.
Une baisse qui pourrait atteindre jusqu’à 20-25%.
 
Ce manque d’intérêt des joueurs jurassiens a certainement de multiples causes. Mais plusieurs responsables avancent le fait que les joueurs soient de plus en plus exigeants. Pour qu’un loto attire du monde, il faut souvent être très attractif au niveau des lots et engager de fortes sommes. Des sommes souvent trop importantes pour de nombreuses sociétés qui préfère renoncer à cette organisation./ fqu-mas-rce
Partager
Link
Météo