Nouvelle étape dans le dossier de Venky’s à Bassecourt

Les activités de l’entreprise Venky’s à Bassecourt n’auront pas d’impact négatif sur l’environnement. C'est ce que révèle un communiqué publié mercredi par les autorités jurassiennes. On apprenait voici 10 jours que l’arrivée de Venky’s à Bassecourt pourrait être retardée. Les autorités fédérales avaient demandé deux rapports complémentaires, pour s'assurer que la production de vaccins pour volaille ne représente aucun danger pour l'environnement. Ces rapports ont désormais été vérifiés et soumis à un spécialiste indépendant mandaté par l'Office de l'environnement.
 
 
Activités conformes aux exigences légales
 
L’analyse de ces rapports montre que l’activité de l’entreprise dans le Jura ne comportera aucun risque, ni pour l’environnement, ni pour la santé humaine ou animale. La succursale de Bassecourt ne fabriquera d’ailleurs pas de vaccins – ce qui impliquerait par exemple la multiplication de virus; il s’agira en fait de préparer et de conditionner des vaccins importés, et de tester leur qualité. L’entreprise indienne publie dans le Journal officiel de ce mercredi un complément à sa demande de permis de construire, qui mentionne ces nouveaux rapports. On y apprend par ailleurs que les dimensions du bâtiment destiné aux tests ont été revues à la baisse.
 
 
Autres autorisations nécessaires
 
Notez que diverses autorisations techniques sont encore nécessaires avant de pouvoir démarrer la production. Ces démarches ne conditionnent cependant pas l'octroi du permis de construire. Dans un premier temps, l’implantation de Venky’s devrait permettre la création d’une quarantaine d’emplois à Bassecourt. /lbe + comm
Partager
Link
Météo