C’est une petite révolution au sein des autorités tutélaires

Les autorités de tutelles ne seront plus du ressort des communes, mais de celui du canton dès 2013 ou 2014 au plus tard. Le Gouvernement jurassien met en consultation dès mercredi matin un avant-projet de loi sur l’organisation de la protection de l’enfant et de l’adulte.
Une telle réorganisation est nécessaire, selon Charles Juillard, le ministre de la Justice. Elle est imposée par le nouveau droit fédéral. Elle est également souhaitée par différents intervenants tels que les communes et les services sociaux.
Cette nouvelles structure sera professionnelle, mais également interdisciplinaire. Elle comptera trois membres permanents à plein temps: un juriste, un assistant social et un psychologue. Il est également prévu d’avoir trois membres non permanents pour les situations nécessitant des connaissances particulières dans d’autres domaines. En tout, l’équivalent de douze postes à plein temps sera créé.
Une telle réorganisation a nécessairement un coût. Charles Juillard l’estime à 1,8 million de francs. Ce montant sera compensé à raison d’environ 650'000 francs. Il restera donc un total de 1,15 million à financer. Le projet propose une répartition des dépenses entre l’Etat (72%) et les communes (28%).
La mise en consultation devrait prendre fin au mois de février 2011. Le projet de loi devra ensuite obtenir l’aval du Parlement. /ebr
Partager
Link
Météo