L’Hôpital du Jura irrite les vendeurs de cycles

Les vendeurs de deux roues du canton sont fâchés. L’Hôpital du Jura propose à ses collaborateurs une offre spéciale : s’ils achètent un vélo, l’institution participera à hauteur de 200 francs.
 
Jusque là, rien d’alarmant, mais l’offre est valable auprès d’un seul magasin du canton qui a la possibilité de venir montrer ses produits sur les trois sites de l’Hôpital du Jura. Les autres vendeurs n’ont même pas été approchés.
 
La grogne des marchands de cycles
 
Les marchands de cycles de la région ne sont pas contents et ils le font savoir. Par le biais de l’Union Romande Professionnelle du 2 Roues, ils ont envoyé une lettre à Laurent Christe, le Directeur de l’Hôpital du Jura, avec copie au Ministre de la santé, Philippe Receveur, pour leur exposer leur étonnement «du fait qu’un seul marchand jurassien de cycles soit associé à leur démarche».
 
Dans leur missive, les commerçants expliquent que l’Hôpital du Jura est soutenu par l’argent des contribuables jurassiens. De ce fait, ils estiment qu’il aurait été logique de demander à tous les marchands de cycles du Jura de collaborer à cette promotion. Si l’Hôpital du Jura ne revient pas sur sa décision, l’affaire pourrait bien être portée devant le Parlement mercredi.
 
La direction de l’hôpital tente de désamorcer la polémique
 
«Il y a eu une méprise dans le département des ressources humaines». Joint par téléphone lundi matin, Laurent Christe explique que c’est le vendeur de cycles qui a, le premier, pris contact avec l’Hôpital du Jura. La direction a vu cette initiative d’un bon œil.

Mais le directeur de l’Hôpital du Jura admet qu’il y a eu une erreur du département des ressources humaines qui n’a pas contacté les autres vendeurs de cycles.

Laurent Christe précise toutefois qu’il y a deux ans, dans le cadre d’une action "à pied ou à vélo au boulot", tous les commerçants de la région avaient été contactés. Selon lui, aucun n’avait répondu.

Cela dit, le directeur de l’Hôpital du Jura n’a aucune objection à ce que d’autres marchands de vélo se joignent à l’opération s’ils proposent les mêmes conditions. Il répondra à leur lettre dans les plus brefs délais, en les invitant à suivre le mouvement. Quant aux présentations qui ont lieu sur les trois sites de l’hôpital, elles pourront aussi être organisées avec les autres vendeurs de cycles. /cad + iqu

Partager
Link
Météo