La première pour Dick Marty à la présidence de l’AIJ

Assemblée interjurassienneL'Assemblée interjurassienne s'est réunie, lundi après-midi, à la clinique du Noirmont, pour sa première séance plénière de l'année. Le président Dick Marty, le successeur de Serge Sierro, a ainsi vécu son baptême du feu, tout comme neuf nouveaux membres de l'AIJ, un dans la délégation bernoise et huit dans la délégation jurassienne.
 
 
«Vous n'êtes pas le bienvenu»
 
La séance a démarré sur les chapeaux de roue. «Vous n'êtes pas le bienvenu, Monsieur Marty !» a lancé un membre de l’UDC du Jura bernois au Tessinois. La nomination d'une personne extérieure à la région interjurassienne pour succéder à Serge Sierro n’avait en effet pas été du goût des agrariens. Hormis cette apostrophe, la séance s'est voulue sereine. Dick Marty a notamment indiqué qu’il n’était pas là pour donner des leçons, mais bien pour veiller à faciliter le dialogue.
 
 
 
Une Déclaration pour les CJ, un étonnement sur le CREA
 
Question politique, l’Assemblée interjurassienne a adopté une Déclaration sur les Chemins de Fer du Jura. Elle invite les cantons de Berne et du Jura à intervenir de manière coordonnée en faveur du trafic marchandises. L’AIJ a par ailleurs interpelé le Conseil-exécutif bernois et le Gouvernement jurassien à propos du CREA. Elle dit avoir pris connaissance avec étonnement de la déclaration faite par la ministre jurassienne de la culture sur nos ondes, à propos du lancement d'un CREA à Delémont. L'AIJ invite les deux cantons à essayer de trouver, ensemble, une ultime solution. /lba
Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo