Plus rien ne s’oppose à la construction de la porcherie de Tavannes

Les travaux doivent commencer au mois de mars sur un terrain proche de la décharge de Celtor. Près de 500 porcs devaient occuper le lieu dès l’automne. Pour les deux agriculteurs tavannois à l’origine de cette porcherie, c’est la fin d’une longue procédure. Le projet initial – prévu sur le plateau d’Orange – a suscité de nombreuses craintes. En cause, les mauvaises odeurs et les risques de pollution. Le changement de site a permis de rassurer la population et de faire tomber les oppositions. /gc
Partager
Link
Météo