L’UDC-Jura se positionne en vue de la séance du parlement

Dans un communiqué le parti agrarien du Jura explique sa position sur quatre thèmes d’actualité. L’UDC-Jura ne soutiendra pas la loi sur la gestion des eaux. En cause, la taxe supplémentaire qu’elle induit pour les citoyens.

Dans le domaine des diminutions des dépenses de l’Etat, l’UDC-Jura estime que les 51 mesures préconisées par le Gouvernement ressemblent plus à 51 raisons de se faire pardonner l’immobilisme chronique vécu jusqu’ici, qu’à une véritable volonté politique. Le parti demande une réduction linéaire de 3% des dépenses pour les budgets prochains sans compensation par des taxes supplémentaires.

Au niveau de l’harmonisation de la scolarité obligatoire (Harmos) l’UDC déplore le manque de prise en compte des familles. Le parti ne veut pas l’éducation devienne un affaire d’Etat.

Enfin, concernant la fusion des communes, l’UDC-Jura soutient le vote par les urnes. Mais pour le parti, «croire que les fusions vont résoudre le problème de l’occupation des sièges dans les exécutifs» est une illusion. /fq

Partager
Link
Météo