L'harmonisation scolaire au menu du Parlement jurassien

Une trentaine de points à l’ordre du jour de la 4e séance de l’année du Parlement jurassien. Le législatif va notamment se pencher sur l’adhésion du canton du Jura à l’accord intercantonal sur l’harmonisation de la scolarité obligatoire, un objet plus communément appelé HarmoS. On parlera aussi beaucoup de la gestion des eaux avec la 1ère lecture d’une nouvelle loi qui prévoit notamment l’introduction d’une redevance sur l’eau potable. Les députés devront encore donner leur aval à la loi qui prévoit la mise en œuvre dans le Jura de la nouvelle politique régionale de la Confédération.

De l’école, il en sera effectivement largement question ce mercredi devant le Parlement. Ce sera d’ailleurs le premier gros dossier abordé en début de matinée par les députés qui devront choisir entre ratifier ou pas un accord qui entrainera de nombreuses modifications pour les potaches jurassiens. Les réformes envisagées sont plutôt bien accueillies par les enseignants, mais aussi les parents d’élèves et une majorité de partis dans le Jura. L’UDC s’y oppose comme dans d’autres canton d’ailleurs. Toujours au sujet de l’école, le Parlement devra aussi se prononcer sur son adhésion à la convention scolaire romande.

Autres objets soumis à un vote parlementaire, la loi-cadre sur la gestion des eaux qui établit le principe d’une taxe sur l’eau potable, la mise en œuvre de la nouvelle politique régionale de la Confédération et les modifications liées à la nouvelle politique fédérale au niveau des mesures de contrainte en matière de droit des étrangers.

A retenir encore que le Parlement devra aussi se prononcer sur un postulat du député radical Serge Vifian qui demande que soit inscrite officiellement la démarche palliative dans les unités de soins du canton qui sont confrontées à la fin de vie de leurs patients. Le postulat a reçu le soutien du Gouvernement. En revanche, le bureau du Parlement a remis à une date ultérieure le traitement de la motion de la radicale Irène Donzé-Schneider qui demande au Gouvernement d'organiser l'année prochaine un scrutin populaire afin que le peuple jurassien puisse se prononcer pour ou contre le troisième rail CJ entre Glovelier et Delémont.

A ne pas manquer non plus les questions orales retransmises en direct sur cette antenne dès 8h30. Vous pourrez également suivre l’intégralité de la séance en son et en image sur notre site internet. /gk

Partager
Link
Météo