Les agrocarburants ne sont pas la panacée

L’économiste Roger Schindelholz a tenu une conférence en ce sens à la Chambre de commerce et d’industrie du Jura. Il s’exprimait à l’occasion d’un déjeuner-contact avec la CCIJ vendredi à Delémont. Roger Schindelholz a présenté l’influence que les agrocarburants ont sur l’inflation actuelle. Il a rendu son auditoire attentif à la distinction entre agrocarburants de première et de deuxième génération. Les premiers sont issus de matériaux comestibles tels que le maïs, ceux de deuxième génération sont créés à partir de végétaux non comestibles. Pour Roger Schindelholz la famine que connaissent certains pays du sud actuellement est davantage due à une mauvaise politique internationale qu’à l’émergence des agrocarburants. Par contre, ces derniers influencent la hausse des prix. /lc

Partager
Link
Météo