Du travail par dessus la tête pour les bureaux de vote le 30 novembre

Les Jurassiens devront se rendre aux urnes pour les élections communales. Ils devront aussi voter sur cinq objets fédéraux. Et on l'apprend aujourd'hui, un objet cantonal est aussi menu de cette journée marathon.

Les citoyens devront se prononcer sur la modification de la Constitution de la République et Canton du Jura. Il s'agit notamment de s'adapter à la législation fédérale dans le domaine du code civil et du code pénal. Un objet accepté au parlement le 21 mai.

C'est inscrit dans la législation cantonale, le premier tour des communales doit avoir lieu le dernier dimanche de novembre, en l'occurrence, le 30 cette année. Hasard du calendrier cette date a également été retenue par la Berne fédérale pour quatre objets soumis en votations: trois initiatives populaires: «pour l’imprescriptibilité des actes de pornographique enfantine», «pour un Age de l’AVS flexible», «pour limiter le droit de recours des organisations» et une modification de la loi fédérale sur les stupéfiants. Dernièrement un cinquième objet a été rajouté: l'initiative «pour une politique raisonnable en matière de chanvre protégeant efficacement la jeunesse».

Les jurassiens auraient dû se rendre aux urnes en septembre pour voter sur la modification de la Constitution. Cet objet aurait été seul au programme. Le canton a donc décidé de déplacer ce scrutin au 30 novembre.

Avec 6 votations et des élections, le travail de dépouillement risque d'être coriace. Pour le personnel du bureau de vote ce sera un entraînement. Le deuxième tour des élections communales - qui intervient trois semaines après le premier - tombe le 21 décembre. Trois jours avant Noël. Un cadeau pour certains candidats, qui devront peut-être commencer un nouveau mandat dix jours seulement après leur élection.

A noter que le dépôt des candidatures pour les communales a été fixé au trois novembre./fq

Partager
Link
Météo