Assises: parole à la défense

Une peine de quatre ans de prison et l’acquittement. C’est ce que demandent les avocats de la défense pour les deux principaux prévenus qui comparaissent devant la Cour d’assises de Neuchâtel dans l’affaire du hachoir. Mercredi matin, le procureur a requis respectivement neuf ans et cinq ans de réclusion.

La théorie du règlement de compte entre Genevois et Biennois ne tient pas debout selon la défense. Le prévenu qui a avoué avoir utilisé le hachoir n’a jamais eu l’intention de tuer, a répété son avocat. Quant à l’homme qui est prévenu de tentative de meurtre et qui se dit innocent, aucune preuve ne permet de le condamner. La défense a mentionné un cinquième homme qui est en fuite et sous mandat d’arrêt. Elle l’a dépeint comme l’instigateur du drame.

Quatre hommes sont devant la Cour d'assises de Neuchâtel pour les événements de mai 2009 qui avaient fait deux blessés graves à coup de hache et de hachoir à proximité du Casino de la Rotonde à Neuchâtel. L'audience de jugement débute à 16h ce jeudi. /vco

Partager
Link
Météo