La taxe d’exemption pour le service d’incendie pourrait coûter plus cher à l’avenir

La loi jurassienne sur le Service d’incendie et de secours pourrait être revue. Le gouvernement met en consultation un projet de révision. L’exécutif propose trois mesures: augmenter le taux de la taxe d’exemption de 4 à 5% de l’impôt de l’Etat, plafonner cette taxe à 500 francs au lieu de 300 aujourd’hui, et prolonger la durée de l’obligation de servir de cinq ans. Le gouvernement se base sur les conclusions d’un groupe de travail.
 
L’analyse relève notamment des problèmes financiers récurrents: l’insuffisance de moyens s’élève en moyenne à quelques 400'000 francs par année pour l’ensemble des SIS. Le Gouvernement jurassien table sur des rentrées supplémentaires de 735'000 francs par année. Les corps de sapeurs-pompiers doivent également faire face à un autre problème: celui du recrutement.
 
L’effectif des pompiers jurassiens est passé de 3'100 en 1997 à 1'700 en 2007. En augmentant le montant de la taxe, le gouvernement espère convaincre un nombre plus élevé de personnes à suivre ce service obligatoire. Le projet de révision de la loi sur le Service d’incendie et de secours est en consultation jusqu’au 20 avril auprès des services concernés. /pc

Partager
Link
Météo