Deux Jurassiens interpellés pour brigandages

Kiosque La police jurassienne a mis la main sur deux jeunes Francs-Montagnards. Elle les soupçonne d’avoir perpétré trois brigandages dernièrement dans la région. Les deux jeunes reconnaissent les faits. Ils les ont commis pour subvenir à leur consommation de drogue.
 
Avant de sévir sur ses terres, un des deux jeunes a braqué le kiosque de la Place de l’Etang à Delémont, dérobant plus de 2000 francs. Il était cagoulé et possédait un couteau.
La deuxième tentative a échoué dans une boulangerie du Noirmont. L’auteur avait été mis en fuite par le sang-froid de la commerçante qui lui avait lancé une bouteille en pet. Il avait pris la fuite avec son marteau. Ultime épisode en date, vendredi dernier dans un kiosque de Saignelégier. Les deux compères étaient réunis. L’un encagoulé, l’autre masqué par un casque de moto. Ils ont menacé la vendeuse avec un couteau puis l’ont ligotée avant de s’échapper avec plus de 3000 francs dans les poches. Ils ont été inculpés de ces trois brigandages. L’affaire est désormais entre les mains du juge d’instruction Jean Crevoisier.
En revanche, les enquêteurs se refusent pour l’heure d’attribuer aux deux jeunes le braquage de la poste des Bois. Contacté ce matin, le chef de la police judiciaire Michel Saner explique qu’il n’a pas d’indices lui permettant de mettre en cause les deux Francs-Montagnards. /cl
Partager
Link
Météo