Le Parc Régional Chasseral à l’épreuve du peuple

Les communes qui adhéreront ou non au Parc Régional Chasseral doivent le faire en connaissance de cause. Forts de cet avis, les responsables du projet lancent une vaste campagne d’informations. Des panneaux explicatifs seront installés dans différentes communes et des conférences sont prévues. L’objectif est de convaincre la population. C’est elle qui aura le dernier mot.
 
Vingt-neuf communes concernées
 
Vingt-neuf communes du Jura bernois et du canton de Neuchâtel peuvent potentiellement adhérer au Parc. Leurs citoyens doivent se prononcer en fin d’année, voire en début d’année prochaine. La décision sera prise par l’Assemblée communale ou par le Conseil général. Une décision qui intégrera la commune jusqu’en 2020 au projet. Une commune qui refuserait d’adhérer ne pourrait pas entrer en cours de route, elle devrait attendre 2020 pour faire une nouvelle demande.
 
La Neuveville est la première commune à se prononcer, le 26 novembre.
A noter que les responsables du Parc tiendront une conférence ce soir à Plagne pour expliquer leur projet aux habitants du Bas-Vallon./fq...
Partager
Link
Météo