Il faut distinguer le dialogue prospectif d’un mandat institutionnel

AIJLe Parlement jurassien a accepté ce matin à la majorité évidente et sans opposition un postulat émanant d’un groupe de concertation interpartis qui souhaite que des discussions soient élaborées avec la ville de Bienne dans le cas de la création d’une nouvelle entité à six districts. Ce groupe conduit par Pierre-André Comte a accepté la transformation de sa motion en postulat afin de ne pas interférer avec l’étude menée actuellement par l’Assemblée Interjurassienne. Il veut par là faire passer deux messages, le Jura reste attentif aux relations qu’il entend développer avec Bienne mais il ne veut pas susciter de discussions avant que les conclusions de l’étude de l’AIJ sur la création d’une nouvelle entité à six districts ne soient connues. Le motionnaire s’est dit conscient des risques encourus par une attitude trop offensive de la part du Jura.

Pour des raisons indentiques, le Gouvernement jurassien s’est dit ce matin d’accord sur le fond, mais pas sur la forme de la motion, raison pour laquelle il préfère le postulat. La présidente de l’exécutif Elisabeth Baume-Schneider a clairement déclaré qu’aucune discussion ne sera engagée tant que l’AIJ n’aura pas présenté les conclusions de l’étude qu’elle mène actuellement. /gk

Partager
Link
Météo