Une initiative parlementaire dépassée et rejetée

Suivant l’avis de leur Commission de la santé, les députés jurassiens ont décidé de rejeter par 28 contre 7 une initiative socialiste pour des allocations familiales complémentaires déposée en avril 2000. L’objectif était alors de compléter la législation sur les allocations familiales qui semblait à l’époque insuffisante. Après 7 ans d’attente, le Parlement a décidé que l’initiative était aujourd’hui dépassée, voire sans objet, après les nombreuses évolutions intervenues notamment sur le plan fédéral. Sur le plan cantonal, l’Etat va continuer son effort pour les familles avec d’autres moyens, notamment à travers des réductions de primes d’assurances maladies. /gk

Partager
Link
Météo