La comptabilité de l’OVJ décapitée

OVJDes moments difficiles pour l’Office des Véhicules à Delémont. Un 2e collaborateur du service Caisse et Comptabilité a été suspendu hier un mois tout juste après la suspension d’un autre fonctionnaire du même secteur soupçonné de malversations financières, ce dernier a d'ailleurs été licencié.
Quant au comptable suspendu hier, il lui est reproché d’importantes carences dans l’exercice de sa fonction. Des manquements lui sont également reprochés dans la gestion comptable de l’office, mais aucune malversation n’a été mise en évidence. Une procédure de licenciement a été ouverte à son encontre pour motifs justifiés.

Selon la cheffe de service Karine Marti-Gigon, un grand coup de balai a été donné afin de remettre à flot un secteur stratégique de l’OVJ qui dysfonctionnait depuis quelque temps. L’affaire est très compliquée pour l’Office des véhicules dans la mesure où il ne reste plus qu’une seule des 3 personnes qui travaillaient pour la comptabilité. Un autre chef de secteur s’est proposé pour assurer l’intérim dès hier après- midi. Il est formé et soutenu dans sa nouvelle fonction par le service neuchâtelois des automobiles. Le canton de Soleure détachera également un collaborateur à Delémont la semaine prochaine pour mettre à niveau la comptabilité de l’OVJ.

Un rapport du Contrôle des Finances reçu récemment par l’Office des véhicules émet une vingtaine de recommandations. Il sera difficile pour l’OVJ de mettre en place rapidement toute la série de procédures qui est réclamée. Selon Karine-Marti Gigon, l’OVJ devrait être à flot d’ici l’été prochain. Vous entendrez la cheffe de service dans notre édition de 12h15. /gk

Partager
Link
Météo