La police fait encore parler d’elle au Parlement

Les indemnités de départ du chef de la police révoltent les députés. Lors des questions orales du Parlement jurassien mercredi matin, deux d’entre eux sont montés à la tribune pour s’indigner du manque de transparence dans cette affaire. La socialiste Maria Lorenzo-Fleury et le vert Emmanuel Martinoli s’interrogeaient notamment sur la justification de la clause de confidentialité incluse dans la convention de départ.

Pour le ministre de la justice et police, le plus important était de trouver une solution rapide pour pouvoir remplacer le commandant Theubet. Le Gouvernement a donc décidé de négocier pour mettre un terme à cette collaboration. Négociations âpres, selon Charles Juillard. La clause de confidentialité était la condition sine qua non, d’après lui, pour parvenir à un accord. Le ministre informe par ailleurs que la commission de gestion sera informée de la teneur de cette clause et par conséquent du montant alloué à Henri-Joseph Theubet. /iqu

Partager
Link
Météo