Le Parlement jurassien en bref

Parlement jurassienLe Parlement jurassien, ce mercredi, a :

- accordé un crédit supplémentaire au Service des ponts et chaussées pour le versement de subventions aux communes en relation avec la construction de routes. Il l’a fait par 52 oui, 1 non et 3 abstentions.

- accepté une motion du PDC Jean-Paul Lachat pour un plan de réaffectation pour les friches industrielles, par 58 voix.

- transformé une motion de l’UDC Frédéric Juillerat en postulat, par 42 oui, contre 13 non et 3 abstentions, sur proposition du Gouvernement jurassien. Le texte demande que le peuple jurassien soit consulté lors de tout nouveau projet de parc éolien sur le territoire cantonal.

- approuvé un postulat du PDC Paul Froidevaux par 55 oui et 2 abstentions, qui demande au Gouvernement d’étudier la mise en place d’une ligne de bus pour relier la future gare TGV toute proche de la frontière au réseau ferroviaire suisse. Le Gouvernement a indiqué que des discussions avec Car Postal sont en cours, mais aussi avec des partenaires français.

- accepté un postulat de l’ex député PLR Denis Vuilleumier par 43 oui, 11 non et 3 abstentions, à propos du covoiturage. Le Gouvernement jurassien examinera les possibilités de créer une place de parc gratuite dans un lieu central. Le cas de Glovelier a été mis en avant.

- refusé une motion de l’ancien député PS Michel Thentz et consorts « Pour une séparation de la justice et de la police ».

- adopté un postulat de l’UDC Thomas Stettler, demandant une étude de faisabilité sur l’introduction d’un taux d’impôt unique dans le canton du Jura. Trente députés ont approuvé le texte, vingt-sept l’ont refusé et un s’est abstenu.

- refusé un postulat du PLR Raphaël Schneider portant sur l’introduction de la déclaration d’intégralité de bilan au sein des communes, par 38 non, contre 19 oui et 2 abstentions.

- transformé une motion du PCSI Pierre-Olivier Cattin en postulat par 55 voix et 3 abstentions. Le texte du médecin de Porrentruy demande l’étude de la mise sur pied d’un Jardin d’enfants thérapeutique. Le ministre Michel Thentz, malgré la transformation du texte en postulat, s’est engagé à répondre dans un délai d’une année aux questions posées par l’intervention, à savoir : combien d’enfants seraient concernés par un Jardin d’enfants thérapeutique dans le Jura et à quel prix.

- accepté un postulat du PLR Raphaël Schneider, par 39 oui, 2 abstentions et 11 non, intitulé « La protection des données peut-elle couvrir les tricheurs ? » et abordant la thématique des employés de communes soumis au secret de fonction, et, du coup, dans l’incapacité de dénoncer des abus.

- accepté un postulat du PCSI Jean-Paul Miserez concernant la lutte contre la pauvreté des familles. Une majorité de députés (51 contre 5 et 2 abstentions) ont soutenu la proposition, qui vise à étudier et introduire des prestations complémentaires pour les familles à faibles revenus.

- transformé une motion du PCSI Pierre-Olivier Cattin en postulat, par 58 voix, concernant la prise en charge des enfants autistes. Le texte demande la mise sur pied d’une structure éducative spécifique pour les enfants atteints d’autisme ou d’autres formes de troubles envahissant le développement.

- accepté une motion du PDC Jean-Paul Lachat. Le futur chef du service de l’économie rurale demandait au Gouvernement jurassien d’adhérer à l’Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort, une association qui se bat contre la signature d’un accord de libre échange agricole entre la Suisse et l’UE. Sa motion a été adoptée par 51 voix, contre 5 et 2 abstentions.  /lba

Partager
Link
Météo