« Bonjour, on vient pètler pour les caquias »

C’est ainsi que les enfants de Châtillon se sont annoncé à la porte des maisons hier matin. Depuis jeudi, ils remplacent les cloches qui sont arrêtées. C’est une tradition qui dure depuis plusieurs génération, et qui raconte que durant la période de Pâques, les cloches partent à Rome. Trois fois par jours, les enfants circulent dans le village munis de caquias ou de tervelles. Les caquias sont de petits instruments en bois qui, lorsqu’ils sont agités de haut en bas, font du bruit. Hier matin, après avoir parcouru le village à six heures, les enfants sont rentrés déjeuner pour se retrouver à neuf heures devant la croix du village. Ils ont récité un Notre Père et sont ensuite parti en tournée pour recevoir leur dû. L’argent récolté est ensuite distribué selon les présences, avec une petite majoration pour les «chefs». /lc

Partager
Link
Météo