Le jour d’ouverture nocturne des magasins devant le Conseil général de Bassecourt

Les élus du Conseil général de Bassecourt discuteront lors de leur séance d’avril ou de juin de la pétition déposée en décembre. Cette pétition munie de 1'800 signatures provient des commerçants du Jura Centre qui souhaitent un retour aux nocturnes le vendredi soir.
 
L’association des commerçants du village ne l’entend pas de cette oreille. Elle souhaite le maintien du jeudi soir.
 
Cette bisbille entre commerçants du village et du Jura Centre est liée à l’adoption de la nouvelle loi sur les activités économiques. Elle impose aux localités, de choisir un seul jour, pour une ouverture nocturne des magasins jusqu’à 21 heures. Jusqu’ici à Bassecourt, les commerçants du village ouvraient le jeudi soir. Le Jura Centre le vendredi.
 
Le Conseil communal de Bassecourt s’étant prononcé en faveur du jeudi soir, le Jura Centre a décidé de réagir. Ses commerçants ont lancé une pétition qui a recueilli près de 1'800 signatures. L’absence de nocturnes le vendredi soir ayant entrainée une chute vertigineuse de leur chiffre d’affaire.
 
Inquiète, l’association des commerçants du village de Bassecourt a sollicité une entrevue avec les autorités communales. Elle souhaite être informée de la suite qui sera donnée à cette pétition. La maire Françoise Cattin rencontre les commerçants du village ce lundi en fin d’après-midi.
 
La balle est désormais entre les mains du Conseil général. Il se prononcera en avril ou en juin. A lui d’adopter le statut quo ou de revenir aux nocturnes le vendredi soir. /ms
Partager
Link
Météo