Dialogue engagé entre l'Industrie du bois suisse et les CFF

La décision des CFF de se fournir en traverses à l’étranger a suscité beaucoup de réactions, tant au niveau économique que politique.

Il faut dire que l’inquiétude est grande dans les scieries jurassiennes. Actuellement 2 traverses sur 3 utilisées en Suisse proviennent des entreprises de la région.

Depuis quelques semaines le dialogue s’est engagé entre l'Industrie du bois suisse et les CFF. Les entreprises concernées, espèrent que les discussions débouchent sur la mise en place d’un cahier des charges mettant en avant la qualité et pas uniquement des exigences financières.

Des critères de qualités pourraient permettre aux entreprises jurassiennes de rivaliser avec celles de l’étranger.

Pour l’instant l’attitude des CFF n’a pas ou peu d’incidence sur l’emploi, mais la situation pourrait changer si l’ex-régie fédérale maintient sa décision. /pbu

Partager
Link
Météo