Le Jura se dote d’une loi sur la gestion des eaux

Impopulaire ou pas, la loi-cadre sur la gestion des eaux a été bien accueillie par le Parlement jurassien. Elle a été acceptée par 48 voix contre 3. Le texte entend maintenir la gestion de l’eau en mains publiques et prévoit notamment la création d’un fonds cantonal alimenté par une redevance sur l’eau potable.

Par 35 voix contre 14, le Parlement a décidé d’un montant de 40 centimes minimum par mètre cube d’eau pour l’utilisateur-payeur, il n’excédera pas 60 centimes. La redevance devrait donc coûter une centaine de francs par année à une famille de 4 personnes. Par 33 voix contre 21, les députés ont décidé que le Parlement fixerait lui-même le montant de la redevance. Au total, la nouvelle redevance devrait rapporter à l’Etat quelques 6 millions de francs. Ce fonds public sera également alimenté par le budget de l’Etat avec une allocation fixée de façon annuelle. La minorité de la commission chargée de préparer le texte de loi aurait préféré un montant au moins égal au produit de la redevance, mais elle n’a pas été suivie par le Parlement qui a refusé cette proposition par 35 voix contre 22.

La gestion des eaux nécessite dans le canton du Jura pas moins de 17 millions de francs par an, notamment pour rénover le réseau devenu vétuste et qui entraine une perte de 40% de l’eau à disposition. Avec le texte de loi adopté aujourd’hui, l’Etat va pouvoir disposer d’une vue d’ensemble de la gestion des eaux dans le Jura qu’il s’agisse de l’épuration, de l’approvisionnement en eau potable ou encore des eaux de surface. /gk

Partager
Link
Météo