Augmentation du prix du lait, la MIBA persiste

Malgré l’échec des négociations sur le prix du lait, la MIBA - qui regroupe les producteurs de lait du nord-ouest de la Suisse - ne baisse pas les bras. En janvier, les producteurs s'étaient vu octroyer six centimes en plus par litre de lait. Malgré cette augmentation, un litre de lait se vend toujours 20 centimes en dessous de ses coûts réels de production.

Dans des négociations hier soir, les producteurs réclamaient donc une nouvelle augmentation de sept centimes par kilo de lait. Mais les industriels n'ont rien voulu savoir d'une quelconque hausse.

Pour Jacques Gygax, directeur de la MIBA, cette revendication est légitime. L’augmentation de six centimes n’a pas permis d’augmenter le revenu des producteurs en raison d’un renchérissement généralisé, en particulier la hausse des frais de productions.

Une demande va donc être reformulée pour obtenir cette augmentation du prix du lait, mais elle passe «par une prise de conscience des consommateurs et de la grande distribution». /fq

Partager
Link
Météo