Le Jura veut réglementer l’exercice de la prostitution

L’exercice de la prostitution doit être réglementé dans le Jura. Le Gouvernement met en consultation un projet de nouvelle loi dans ce domaine. Désormais les personnes qui souhaitent s’adonner à la prostitution devront obligatoirement s’annoncer à la police, de même que les salons de massages qui devront s’annoncer auprès du Service des arts et métiers.

Dans le Jura on ne connait pas exactement l’ampleur du phénomène, mais on estime à une vingtaine le nombre de prostituées. L’effet d’annonce permettra de mieux les contrôler, mais aussi d’éviter l’exploitation de personnes. Les salons de massages les plus insalubres pourront aussi être fermés. La mise en place d’une telle législation dans le canton de Neuchâtel a eu pour effet la fermeture d’une vingtaine de salons à l’hygiène douteuse.

Cette loi permettra de palier à un manque. Aujourd’hui, la police est démunie face au phénomène. La législation actuelle ne permet pas de contrôler l’exercice de la prostitution.

La nouvelle loi réaffirme aussi l’interdiction de l’exercice de la prostitution dans les établissements soumis à la patente. Ce sont les cabarets qui sont visés.

La loi règle aussi le commerce d’objets pornographiques. Il s’agit de mettre en place un dispositif de protection de la jeunesse. Les objets pornographiques devront être confinés dans des emplacements spécifiques et interdit de vente aux mineurs de moins de 16 ans. /fq

Partager
Link
Météo