Concilier activités agricoles et apprentissage du français

Faire du pain, récolter les œufs ou encore donner à manger aux animaux de la ferme, le tout en se familiarisant avec la langue française. C’est le but d’un projet lancé conjointement par le Jura et Bâle-Ville.

 
Dans le cadre d’«Ecole à la ferme bilingue», une vingtaine d’écoliers bâlois sont arrivés mercredi soir à la ferme du bonheur à Porrentruy. Ils s’initient aux activités agricoles durant 24 heures.
 
Le projet en est encore à sa phase pilote. Dès l’année scolaire prochaine, une vingtaine de classes y participeront. Elles seront accueillies dans quatre fermes jurassiennes.
 
«Ecole à la ferme bilingue» n’est pour l’heure pas réciproque. Les écoliers jurassiens ne peuvent pas bénéficier d’un même accueil. Mais il pourrait se développer en lien avec la culture, notamment pour la visite de musées. /msc
Partager
Link
Météo