C’est l’arbre qui fait la forêt

La forêt est la vedette de l’année 2011. Le canton du Jura a répertorié pour l’occasion ses arbres remarquables. Des ballades sont également proposées aux alentours de ces spécimens particuliers. Dans le cadre de notre série d'été, nous sommes allés à la découverte de deux d'entre eux.

Chêne millénaire

Parmi les 62 arbres recensés, le fameux chêne millénaire de Châtillon est sans doute le plus célèbre. Il se dresse fièrement sur un pâturage boisé qui appartient à la bourgeoisie. Classé monument historique, l’arbre est depuis 2003 le point d’orgue d’une ballade didactique. La société d’embellissement, créée dans ce but sous l’impulsion de la commune et de la bourgeoisie, en a la charge. Le chêne sert aussi de trait d’union avec Liernu, en Belgique, où croît un de ses congénères d’une taille tout aussi respectable. L’arbre de Châtillon a malheureusement perdu une de ses imposantes branches récemment.

If peu courant

Plus discret et mieux caché, l’if de Saignelégier plante en fait ses racines au bord du Doubs, sur le domaine du Moulin Jeannottat. Contrairement à la plupart des arbres répertoriés dans cet inventaire, cet if pousse sur une propriété privée, celle de la famille Dubail. Dressé à quelques pas à l’intérieur du bois, il est aisément accessible par un chemin qui passe à proximité. Essence peu répandue dans la région, il a la particularité d’être toxique, sauf pour la partie charnue de son fruit. /iqu

Partager
Link
Météo