Deux mois pour sauver le camping de Delémont

Le camping de Delémont en sursis.
 
Le TCS Suisse qui loue le terrain à la commune et à un agriculteur veut se défaire de ses infrastructures.
 
Avec près de 4000 nuitées par année, le camping La Grande Ecluse, ouvert il y a plus d’une quarantaine d’années, n’est pas rentable. L’actuel gérant partira à la fin de la saison et aucune solution n’a été trouvée pour l’instant.
 
Depuis quelques années, le TCS a décidé de se séparer des campings les moins intéressants pour n’en garder qu’une trentaine en Suisse. Il ne reste désormais plus que 2 mois à la section jurassienne du TCS et à la commune de Delémont pour trouver une solution et retrouver le cas échéant un nouveau gérant ou un acquéreur.
 
Une solution devra être trouvée d’ici le 31 octobre. Pour rappel, plus de 400'000 francs avaient été engagés il y a quelques années dans le restaurant du camping. Une douzaine de campeurs loue des emplacements à l’année à La Grande Ecluse. /gk
Partager
Link
Météo