La fumée passive suscite un large débat au Parlement

Par 36 voix contre 12, le Parlement a rejeté ce mercredi une motion socialiste contre la fumée passive.
 
Il a revanche donné son aval par 43 voix contre 5 à un postulat du PCSI toujours au sujet de la fumée passive.
 
La motion socialiste voulait que le Gouvernement prépare les bases juridiques qui permettent de protéger efficacement la population jurassienne contre la fumée passive dans tous les lieux publics intérieurs.
Le PCSI demandait pour sa part dans un postulat que l’Exécutif étudie et propose des dispositions adéquates qui permettent de régler les problèmes de santé que la fumée pose aux non-fumeurs. Il ne veut pas pour l’instant d’interdiction et préfère attendre une législation fédérale.
 
La lutte contre le tabagisme est une préoccupation du Gouvernement jurassien a expliqué le ministre de la santé Philippe Receveur. La fumée dans les lieux publics est une question à laquelle il faut répondre, mais il est sans doute disproportionné de vouloir une interdiction totale.
 
Une réglementation équilibrée est sans doute la meilleure solution a conclu le représentant du Gouvernement en proposant que les textes soumis au Parlement soient adoptés sous forme de postulat afin qu’elle puisse être véritablement étudiée. /gk
Partager
Link
Météo