Les militants socialistes jurassiens appelés sur le terrain

Les membres du parti socialiste jurassiens étaient réunis vendredi soir en congrès à l’Inter à Porrentruy.
 
Vasco Pedrina, secrétaire central Unia et vice-président de la Fédération internationale des travailleurs du bois et du bâtiment, s’est tout d’abord exprimé sur les défis de l’adhésion des salariés suisses à l’Union européenne.

Le président de la section jurassienne Michel Thenz a ensuite présenté les résultats de la consultation des militants. Cette démarche de questionnement, assez rare au sein des partis politiques, a mis en évidence la façon dont les partisans voient leur formation. Plusieurs éléments ont été mis en évidence:

Pour une meilleure communication

Le faible taux de participation, soit 1/5 des militants, a quelque peu déçu le président. Toutefois, selon l’entreprise PASS chargée de traiter les données, cette proportion est satisfaisante et utilisable pour tirer quelques conclusions.

Selon les participants, les quatre priorités que le parti doit se donner sont les suivantes: défense des acquis sociaux, soutien aux familles, une politique salariale en faveur des ouvriers et les énergies renouvelables.

Deux aspects sont à améliorer: la communication et la relève. Pour cela, Michel Thenz a appelé ses membres à plus de travail sur le terrain, d’actions concrètes et de visibilité pour chacun.

Mot d’ordre pour le 29 novembre.

Le comité directeur du parti a présenté ses mots d’ordre concernant les prochaines votations populaires du 29 novembre. Il recommande le «non» à l’initiative pour l’interdiction des minarets en Suisse, «oui» à l’initiative pour l’interdiction d’exporter du matériel de guerre, et enfin laissent le libre choix concernant le financement spécial en faveur du trafic aérien. /lc

Partager
Link
Météo