Le patient replacé au centre des débats

hopital"Une bonne médiation vaut toujours mieux qu’une longue instruction": Ce sont les termes de Sylviane Liniger Odiet, la présidente de la Commission de surveillance des droits des patients. Cette commission a tenu sa séance inaugurale ce matin. Elle aura plusieurs tâches, notamment l’élaboration de directives et de recommandations, le contrôle du respect des règles d'éthiques médicales, mais aussi la surveillance des établissements où il y a des mesures privatives de liberté à des fins d’assistance, entendez par là surtout des établissements psychiatriques. Cette commission sera aussi amenée à statuer sur d’éventuelles plaintes de patients… mais avant cela, il y aura médiation. La nouvelle médiatrice est médecin et juriste. Il s'agit de Daphné Berner, qui officiait jusqu'à présent comme médecin cantonal à Neuchâtel. Toute personne qui se sent lésée dans ses droits  après avoir reçu des soins par un quelconque prestataire jurassien (privé ou public) peut contacter la médiatrice au 032 420 51 20. /lb

 

 

Partager
Link
Météo