Le PCSI Porrentruy perplexe face au projet Grockland

Le PCSI Porrentruy estime que «la problématique de la vente de l'Inter prend une tournure d'une rapidité effrayante». Il souhaite des éclaircissements sur les raisons pour lesquelles la commune de St-Imier a renoncé à soutenir le projet «Fun Palace». Il s’interroge aussi sur la viabilité du projet et l’avenir des associations qui occupent l’Inter.

Si aucun éclaircissement n’est apporté sur ces points, le PCSI Porrentruy n’entrera pas en matière sur la vente de l'Inter à l'association Grockland le 6 décembre prochain. /fq

Partager
Link
Météo