La péréquation financière joue un mauvais tour à certaines communes fusionnées

Les communes fusionnées ne doivent pas être lésées par la péréquation financière. C’est l’avis du groupe PDC-JDC, qui a déposé une motion au Parlement jurassien. Certaines petites communes, qui profitaient auparavant de la manne de la péréquation, s’en trouvent désormais privées en raison de leur union avec d’autres villages.

Les démocrates-chrétiens demandent donc au Gouvernement d’élaborer les bases légales pour que les nouvelles entités bénéficient d’une aide complémentaire, durant une période transitoire. Il s’agirait de s’appuyer sur le Rapport du groupe de travail temporaire, chargé de procéder à l’analyse du décret sur la fusion de communes en regard des fusions réalisées à ce jour, rapport qui date du 17 décembre 2008. /lbe

Partager
Link
Météo