C’est une fois oui et trois fois non dans le canton du Jura

Les Jurassiens ont dit oui à raison de 55,5% à la nouvelle loi sur les activités économiques. Cette loi prévoit l’uniformisation des horaires d’ouverture des magasins sur l’ensemble du territoire cantonal. Elle est plus restrictive que ne l’aurait souhaité le gouvernement lorsqu’il avait présenté le projet. Elle a suscité un vent de fronde notamment dans une partie de la Haute-Sorne et à Bassecourt où l’usage en la matière était plus libéral.

Le Jura a aussi dit non cette fois à l’initiative pour la protection des paysages bocagers avec 57,9% de non. Un enjeu derrière lequel on trouve la problématique de la construction d’un aérodrome à Bressaucourt. Cette localité a d’ailleurs clairement accepté l’initiative avec 55% de oui. Les partisans de l’initiative estiment que la population du village a clairement exprimé par ce vote son opposition à l’aérodrome.

C’est non dans le Jura aux deux objets soumis sur le plan fédéral. Non à raison de 57,5% à la réforme de l’imposition des entreprises alors que le résultat du scrutin reste encore incertain sur le plan fédéral.

C’est non aussi à l’initiative contre le bruit des avions de combat dans les zones touristiques. Les Jurassiens l’ont rejeté avec 57% de non. Un objet rejeté à l’unanimité des cantons sur le plan national.

Un mot sur la participation, elle est légèrement inférieure à 40%. Elle dépasse tout juste les 36% pour les deux objets cantonaux. Elle est d’un peu plus de 38% pour les deux objets fédéraux. /gk

Partager
Link
Météo