L’urbanisation, un problème dans le canton du Jura

Le Jura est le canton le plus urbanisé par habitant de Suisse. Il compte plus de 800 mètres carrés de surfaces d’habitat et d’infrastructures par habitant, alors que Bâle-Ville se situe à un peu plus de 100 mètres carrés.
Le constat peut faire sourire. Pourtant l’importante progression de ces surfaces qui se composent de maisons, de places et de routes, mais aussi de jardins, de pelouse et de parcs, inquiète la Chambre jurassienne d’agriculture qui tire la sonnette d’alarme dans son rapport annuel.
 
 
Le prix du lait en question
 
La problématique du lait occupe également une place importante dans ce rapport. Elle sera d'ailleurs au cœur des discussions vendredi 4 mars, lors de l’assemblée générale de la CJA.
C’est notamment le principe de segmentation qui pose problème. Il divise le marché en trois groupes selon le pays pour lequel le lait est destiné et le prix qu'il est payé. Mais les agriculteurs n’ont pas la possibilité de savoir dans quelle catégorie se situe leur production. Ils reçoivent alors un prix moyen.
La CJA plaçait de grands espoirs dans la motion Aebi pour résoudre cette crise. Mais celle-ci n’a pas passé le cap du Conseil des Etats. Les perspectives d’avenir ne sont donc pas forcément réjouissantes, comme le déclare le secrétaire général de la Chambre jurassienne d’agriculture, Jean-Paul Lachat.
 
L’assemblée générale de la Chambre jurassienne d'agriculture se tient vendredi 4 mars à la halle polyvalente à Glovelier. Dès 13h45, une conférence publique est organisée sur le thème: "Organisation du marché du lait au Canada et ses défis face à la menace de l’OMC". Elle sera tenue par Yves Leduc, directeur des producteurs laitiers du Canada.
A noter encore que le site internet de la CJA a été mis en ligne jeudi à l’adresse www.agrijura.ch/. /ebr
Partager
Link
Météo