La police ne changera pas de département

Police et justice resteront sous le même toit. Par 30 voix contre 24, les députés jurassiens ont rejeté mercredi matin une motion présentée par le groupe socialiste. Le texte proposait que le service de la police, service mobile qui n’est donc pas spécifiquement rattaché à un département, ne puisse désormais plus faire partie du département de la Justice. L’objectif était d’éviter toute collusion entre les deux entités et d’assurer la totale séparation des pouvoirs.

Pour le chef du Gouvernement, la cohabitation des deux autorités facilite la collaboration. Philippe Receveur estime que les problèmes engendrés ne sont pas plus importants que dans n’importe quel autre département. Il ajoute que la chambre d’accusation, après avoir examiné les relations entre le ministère public et la police cantonale jurassienne, en conclut qu’elles sont globalement bonnes. /iqu

Partager
Link
Météo