La polémique entre l’Hôpital du Jura et les marchands de vélo rebondit au Parlement

Pascal Haenni a communiqué à la tribune son étonnement mercredi matin. RFJ vous l’annonçait lundi, l’action d’encouragement à la mobilité douce menée par l’établissement ne se fait en collaboration qu’avec un seul vendeur. Le député suppléant radical désirait savoir si cette pratique risquait de se propager à d’autres secteurs de l’administration et si cette promotion était financée par les deniers publics.

Philippe Receveur, ministre de la santé, a expliqué que dans le cadre du plan de mobilité, les utilisateurs du parking doivent désormais tous s’acquitter du paiement de la place de parc, qui sert notamment à mettre sur pied ce genre de mesures. Il précise également qu’il s’agit d’une expérience pilote qui sera évaluée avant d’être éventuellement étendue.
 
Quant à l’action de l’Hôpital, le ministre estime que de telles promotions ne doivent pas favoriser un seul commerçant. Selon lui, la discussion avec les marchands de vélo mécontents devrait s’établir sans difficulté. /iqu
Partager
Link
Météo