La vie est difficile pour les producteurs de lait du Jura et du Jura Bernois

MIBAL’année 2007 a été particulièrement mouvementée. Le revenu agricole a subi les soubresauts du marché du lait et les négociations ont été dures avec les fournisseurs. Des points sur lesquels la Fédération laitière du nord-ouest de la Suisse a insisté lors de son assemblée générale des déléguésce matin à Reconvilier. La MIBA a abordé les grands changements que la branche va connaître d’ici 2009, notamment concernant la libéralisation de la production de lait. L’état des négociations sur le prix du lait avec les fournisseurs a été également un point abordé lors de l’assemblée. Les discussions sont actuellement suspendues, mais la MIBA fera le point à la mi-mai. Une fenêtre de tir devrait s’ouvrir à partir du mois de juin ou du mois de juillet. Des discussions seront menées dans l’intervalle avec les grands distributeurs. Une étape importante pour la MIBA car une nouvelle augmentation du prix du lait ne sera possible que si les grands distributeurs jouent le jeu. La participation des producteurs dans le combat avec les fournisseurs a également été vivement demandée par la direction. La MIBA demande aux représentants de producteurs de lait et des entreprises de transformation de se mettre d’accord sur des critères et des indicateurs permettant de mener les négociations de prix sur des bases objectives./mr
Partager
Link
Météo