Une décision historique pour les communes jurassiennes

Une nouvelle Association Jurassienne des Communes. Elle a été constituée ce vendredi par les 64 communes qui constituent aujourd’hui la République et Canton du Jura. Objectifs de l’AJC, constituer les communes en un interlocuteur et partenaire crédible, solide et unique de l’Etat pour les projets qui touchent toutes les collectivités locales.
 
Un nouveau partenaire pour l’Etat
 
L’AJC ne veut pas être une entité antagoniste, mais un partenaire sérieux et durable. La décision de constituer cette nouvelle association est historique, cela faisait plus d’un siècle que les maires de la région tentaient de se réunir au-delà des districts. Aujourd’hui, les communes sont face à des difficultés croissantes et il était impératif pour elles de se structurer afin de se renforcer. Elles pourront ainsi faire bloc dans certains dossiers.
 
L’efficacité de l’Association Jurassienne des Communes dépendra de la stratégie qui sera défendue par le comité. Ce comité de l’AJC présidé par le maire de Saignelégier René Girardin est formé de 9 personnes, en fait 3 maires par district. Il disposera pour fonctionner d’un financement annuel minimum de près de 70'000 francs, soit un franc par habitant. Reste à régler le problème du secrétariat qui n’existe pas encore pour l’instant.
 
Les associations de district subsistent
 
La création de l’AJC n’entraine pas la disparition des associations de district qui vont subsister. Elles sont actuellement présidées par Françoise Cattin, Gérard Guenat et Claude Schaffter. L’AJC aura essentiellement un rôle faitier et devra prendre des décisions sur des sujets d’importance cantonale, mais en parfait accord avec l’ensemble des communes. Aujourd’hui, les objectifs précis de l’AJC restent encore à définir, mais ses membres entendent s’impliquer davantage dans les grands dossiers.
 
L’ARJ est dissoute
 
La création de l’AJC entraine la dissolution de l’Association Régionale Jura qui existait depuis plus de 30 ans et en particulier depuis l’introduction des prêts LIM. Depuis 1975, la loi sur l’aide aux investissements en région de montagne a permis de soutenir 885 projets dans le canton du Jura, soit 1 milliard 163 millions de francs d’investissements. /gk
Partager
Link
Météo