La place d’armes de Bure se dévoile au public

De nombreuses personnes se sont rendues samedi sur le site jurassien pour découvrir les infrastructures de l’armée. Exercices de chars, artillerie ou encore infanterie, les militaires ont présenté aux visiteurs plusieurs exercices d’entraînement au combat.
 
Le point fort de la journée, c’était la présentation des nouveaux simulateurs de combat dans le centre d’instruction opérationnel depuis juillet 2009. Un système qui a coûté près de 35 millions de francs et qui permet aux militaires de s’entraîner dans des conditions proches de la réalité. Les soldats et les véhicules peuvent être suivis en temps réel grâce à des données GPS, leur progression est enregistrée. Les séquences sont ensuite utilisées pour faire du débriefing. Le système SIMUG intègre aussi de nouvelles données, comme la place des médias dans un conflit ou des flux de réfugiés.
 
70 millions d’investissements à venir pour la place d’armes
 
La place d’arme de Bure a été inaugurée en 1968. Aujourd’hui, ce sont 55 civils qui travaillent sur le site. Selon le commandant de la caserne, Philippe Bruhlart, une vingtaine de collaborateurs supplémentaires devraient être engagés dans les années à venir.
 
70 millions de francs vont encore être investis sur le site jusqu’en 2018. Les casernes notamment seront remises à neuf. «Des investissements bienvenus en cette période de crise pour le Jura», a commenté le Ministre en charge des affaires militaires, Charles Juillard. Le président du Gouvernement a insisté sur la volonté des autorités jurassiennes de tout mettre en œuvre pour que les travaux soient effectués par des sous-traitants jurassiens. /pch
Partager
Link
Météo