L’organisateur du concours hippique de Saignelégier condamné

L’organisateur du concours hippique de Saignelégier condamné à 10 jours amende à 55 francs, avec sursis pendant 2 ans, et à une amende de 300 francs, mardi par le Juge pénal à Porrentruy.

Il a été reconnu coupable de conduite inconvenante, menace et violence contre les fonctionnaires.

Les faits se sont produits au mois de mai 2010. Alors que deux agents de la police cantonale verbalisaient des automobilistes mal garés, l’organisateur du concours hippique est venu dire son fait aux policiers. Par la suite il a pris un véhicule agricole et a foncé sur la voiture occupée par les gendarmes. Un démarrage rapide a évité le choc.

Lors des débats, le prévenu a expliqué sa version des faits. A son avis, les policiers exagèrent. Il admet bien les avoir injuriés, mais jamais il n’a eu l’intention de mettre leur vie en danger.

Pour les deux agents, l’attitude et le comportement de l’accusé prouve qu’il avait bien l’intention de les enfourcher, quand il leur a foncé dessus avec son véhicule agricole. Et qu’ils ont vraiment eu "la trouille".

Lors de sa plaidoirie, l’avocat de la défense a relevé que le fait de mettre des amendes d’ordre à 23 heures pendant une manifestation festive relevait de la provocation. Le Juge pénal, lui, parlera d’un contrôle pas très heureux, et qu’humainement, il pouvait comprendre l’énervement de l’accusé. Mais juridiquement, il se devait de lui infliger une sanction. /pbu

Partager
Link
Météo