Rapport sur Unité du Jura: le Parlement derrière le Gouvernement

Le rapport sur la reconstitution de l’Unité du Jura globalement bien accueilli par le Parlement jurassien.
 
Les députés se sont exprimés mercredi matin lors de leur séance. A la tribune, les critiques ont porté plus sur le rapport de l’AIJ que sur les dernières déclarations de l’Exécutif jurassien.
 
Le PCSI s’est montré déçu que l’option à six communes n’aient pas été plus clairement mise en avant. Le désintérêt des jeunes populations sur ce dossier a également été relevé. Quant au projet de « supercanton » de l’arc jurassien, si l’idée est jugée intéressante, la majorité des partis estiment qu’elle n’est pas à l’ordre du jour.
 
Le canton de Berne et Evelyne Widmer-Schlumpf épinglés
 
L’attitude du Conseil Exécutif Bernois a été critiquée par Pierre-André Comte. «Le canton semble tenter une manœuvre dilatoire en organisant une consultation interne dont on sait qu’elle servira exclusivement ses intérêts» a déclaré le secrétaire générale du MAJ.
 
Le député socialiste s’en est aussi pris aux déclarations de la Conseillère fédérale, Evelyne Widmer-Schlumpf, lors de la remise du rapport de l’AIJ. Selon Pierre-André Comte, «si la Conseillère fédérale a le droit de revendiquer sa méconnaissance profonde du dossier, elle n’a pas celui de persister dans l’aveuglement qui en fonde la raison».
 
Le "statu quo +" a ses limites
 
En tant qu’observateur de la ville de Moutier, Christian Vaquin s’est également exprimé. Il a mis en avant les limites de la variante du statu quo +. Pour le député de Moutier il s’agit d’un leurre. Selon lui, «la récente décision du Grand Conseil imposant le modèle alémanique de Justice des mineurs aux districts francophones est le dernier exemple illustrant les limites du statu quo».
 
On laisse trop de place aux notions économiques
 
Critique, le Groupe CS-Pop-Verts regrette que le rapport de l’AIJ laisse trop de place aux aspects économiques et financiers, et que les notions d’identité et de destin commun aient été mises de côté.
 
Prise de position surprenante de l’UDC. Le parti propose la mise en place de deux chambres au sein d’un même Parlement, l’une pour le Jura, l’autre pour le Jura bernois.
 
Un projet jugé utopique par plusieurs élus. /fq
Partager
Link
Météo