Un inconnu s’en prend au rédacteur en chef de la Tuile

Il n’avait déjà plus d’air dans les poumons à cause d’une bronchopneumonie foudroyante, il n’en a plus non plus dans les pneus de son véhicule.
 
Alors qu’il sortait d’un diner dans un restaurant de Delémont après un séjour à l’hôpital, le rédacteur en chef de la Tuile a retrouvé sa voiture avec 3 des 4 pneus lacérés par un objet tranchant.
 
Pour Pierre-André Marchand, il ne fait aucun doute qu’il a été victime de la vengeance d’une personne qu’il a agrafée dans son journal. Il a déposé plainte contre inconnu auprès de la police cantonale. /gk
Partager
Link
Météo