Le gouvernement s'obstine: il veut sacrifier le Haras national !

Le Conseil fédéral reste à cheval sur ses principes, au sujet du Haras fédéral d’Avenches. Malgré le tollé suscité par cette décision, la Confédération ne reviendra pas sur sa décision de ne plus financer cette institution.
Hans-Rudolf Merz l’a confirmé jeudi matin au moment de présenter sa version définitive du nouveau programme de consolidation.
 
Par contre, le ministre des Finances a promis que Berne œuvrera à trouver une solution avec les milieux concernés - comme par exemple la création d’une Fondation privée. Au final, ce sont les Chambres fédérales qui auront le dernier mot. /fqu
Partager
Link
Météo