Michel Probst déçu et surpris au sujet du Haras national

Michel Probst copréside le «comité d’action national en faveur du Haras». Suite à l'annonce faite par Hans-Rudolf Merz jeudi matin de ne pas revenir sur la suppression de la subvention à l'institution, le ministre jurassien de l'économie se dit forcément déçu. Mais il espère encore que le comité saura convaincre les parlementaires de la nécessité de sauvegarder l’institution.

Il trouve par ailleurs assez «particulière» la tournure prise par les événements; dans le dossier «assainissement des finances», la Conférence des gouvernements cantonaux a intégré des mesures qu’elle souhaite défendre. Et parmi elles, le maintien du haras.
 
Michel Probst s’étonne que la Confédération annonce sa décision de ne pas revenir en arrière, avant même que les discussions à ce sujet n’aient avancé. /lbe
Partager
Link
Météo